Guide pour le montage de peau naturelle sur tambour

Vous souhaitez réaliser vous même le changement de la peau naturelle pour votre instrument de percussion qu'il soit une conga, un bongo ou un tumba ? Ce guide est fait pour vous. Il détaille toutes les étapes et vous donne les astuces pour réussir vous même votre changement de peau

Le tutoriel est également disponible au format PDF pour une consultation hors ligne. Télécharger le guide au format PDF

Table des matières

Introduction

Avant de débuter le montage de votre nouvelle peau, assurez vous de disposer de l'ensemble de l'outillage nécessaire indiqué dans la liste suivante.

Le montage d'une peau nécessite environ deux semaines du trempage initial de la peau à son séchage final sur le fût.

Le tableau ci-après vous précise la temporalité des étapes qu'il faudra scrupuleusement respecter.

Matériel nécessaire

Assurez vous de posséder les éléments suivants avant de débuter le remplacement de votre peau.

  • Bassine pouvant contenir environ 30 litres
  • Un marqueur noir indélébile
  • Papier journal
  • Trois bons mètres de cordage solide (le cordage pré-étiré en 4 mm "de voile" convient parfaitement.)
  • Au moins deux tirants plus longs que les tirants d'origine. Tirants de montage.
  • Un cutter à lame tranchante.
  • Une spatule d'une largeur d'au moins 10 cm.
  • Des lames de rasoir à double tranchant.
  • Du papier de verre extra fin.
  • Une éponge.
  • Une noisette de crème corporelle.

Étape 1 – Démontage de l'ancienne peau

Démontez l'ancienne peau pour récupérer le cerclage métallique intérieur. Pour faciliter l'opération, trempez l'ancienne peau quelques heures dans de l'eau. Penser à retirer le cercle de l'eau et le sécher afin d'éviter toute attaque par la rouille.

Étape 2 - Trempage

Mettez la peau à tremper pendant au moins 12 heures dans la bassine avec une trentaine de litres d'eau. La peau devra être intégralement immergée. N'hésitez pas à la lester afin d'assurer l'immersion la plus complète. Également, frottez le poil dans l'eau afin d'en retirer le sel restant.

Le trempage ne nécessite pas de produits chimiques dans l'eau. L'eau du robinet convient parfaitement.

Si vous n'avez pas de bassine suffisamment volumineuse (environ 30 litres), vous pouvez utiliser une baignoire. Dans ce cas, prévoyez un rinçage de la peau avant trempage à l'eau froide.

Étape 3 – Essorage

Retirez la peau de l'eau et la laisser s'égoutter pendant une dizaine de minutes. Suspendez la en fonction du sens du poil afin qu'elle dégorge plus facilement.

Étape 4 – Découpe préliminaire de la peau

marquage de la peauexemple_marquagePour préparer le laçage de la peau, positionnez cette dernière graisse apparente en protégeant la fleur du cuir afin d'effectuer régulièrement sur toute sa circonférence des entailles d'environ 2 à 3 cm de longueur espacées les unes des autres de maximum 5 centimètres.

Afin de réussir au mieux cette étape, vous pouvez pré-marquer l'emplacement des futurs entailles au marqueur noir indélébile.

La disposition homogène de ces entailles assurera de manière optimale une répartition de la tension exercée par le cordage sur la peau.

Étape 5 – Préparation du laçage

Lorsque vous avez fait toutes vos entailles, retournez la peau coté poil, munissez vous d'un morceau de cordage solide d'environ deux mètres que vous accrochez par exemple à l'aide d'un nœud de chaise à l'une de ces entailles.

Vous trouverez en annexe la méthode pour réaliser un nœud de chaise.

Étape 6 – Laçage

ordre_lacageexemple_lacageDisposez le cerclage métallique intérieur sur le poil et lacez la corde en étoile. Le laçage devra s'effectuer obligatoirement de cette manière pour assurer une tension concentrique de la peau sur le cerclage intérieur. Vous trouverez ci-après un exemple d'ordre de laçage. Il n'est pas strictement nécessaire de respecter les points indiqués du moment que le laçage est équilibré.

Lors de cette étape, ne cherchez pas immédiatemelacage_tranchelacage_finint à resserrer au maximum le cordage.

Lorsque toutes les entailles ont été utilisées, resserrer progressivement le cordage en démarrant par l'entaille nouée par le nœud de chaise et en progressant dans l'ordre imposé par le cordage. De cette manière, très rapidement, la peau sera centrée et tendue sur le cerclage intérieur. 

Étape 7 – Montage sur le fût

montage_futDisposer le cercle supérieur sur le travail précédemment réalisé et placez le tout sur le fût en veillant à aligner les pattes du cercle supérieur au niveau des fixations des tirants.

Étape 8 – Mise en place des tirants

Pour cette étape, vous aurez besoin de deux tirants de grande longueur. En effet, votre peau sera gonflée par l'humidité et son épaisseur empêche l'utilisation de tous les tirants originaux. Pour en faciliter le montage vous devrez impérativement utiliser au moins deux tirants de montage ayant une longueur supérieure aux tirants originaux.

Montez un tirant d'origine en prenant quelques tours de filet. Procédez ensuite à la mise en place d'un tirant de grande longueur à l'opposé du premier tirant. Serez très légèrement celui-ci. Observez l'endroit où le cerclage est le plus éloigné du bord du fût et placez y le second tirant de montage. Réglez ces tirants afin d'ajuster leur hauteur avec le tirant d'origine, ce qui vous permettra de disposer les derniers tirants originaux sur le fût.

Il est important de surveiller le centrage de la peau sur le fut lors de cette étape.

ATTENTION : Ne pas délacer la peau lors de cette étape. Il est indispensable de conserver la tension obtenue lors du laçage de la peau sur le cerclage intérieur.

Étape 9 – Réglage du cercle supérieur

montage_fut_2

Équilibrez le serrage de chaque tirant afin d'obtenir un alignement convenable du cercle supérieur : celui-ci devant être centré et horizontal par rapport au bord du fût.

Étape 10 – Rasage

Délacez légèrement le cordage sans le retirer afin de pouvoir raser la fleur du cuir. Profitez de l'humidité du poil et de la peau pour le rasage, car l'opération peut être réalisée à sec, mais sera beaucoup plus délicate. Positionnez votre lame de rasoir entre le pouce et l'index, et exercez-y une légère pression afin d'incurver la lame. Rasez dans le sens du poil pour plus de facilité.

Ne rasez que la surface de frappe. Retendre le cordage avec une tension similaire. Le re-laçage est important : il aide au maintient de la peau tant que cette dernière n'a pas séchée. Si la tension n'est pas suffisante, la peau peut glisser entre les cerclages lors du séchage.

Étape 11 – Séchage

Au bout de 24 à 48 heures, le bourrelet de peau autour du cercle intérieur aura pris sa forme définitive. Quand vous constatez que ce bourrelet est sec à l'extérieur, vous pouvez délacer le cordage afin de relever le surplus de peau rabattu à l'intérieur. Cette étape permet de faciliter le séchage de la peau.

Étape 12 – Découpe finale de la peau

Patientez encore 24 à 48 heures avant de procéder au découpage du surplus de peau. Munissez vous d'une spatule assez large et d'un cutter dont la lame sera neuve.

Disposez la spatule à la verticale, perpendiculairement à l'axe de la peau afin que celle-ci vienne au contact du cercle intérieur.

Servez vous du cerclage extérieur comme d'un guide et de la spatule comme sécurité pour découper la peau en surplus en veillant bien à déplacer régulièrement la spatule.

ATTENTION : cette étape est risquée. Un coup de cutter malheureux réduirait à néant vos efforts... La spatule est indispensable pour éviter tout découpe malencontreuse.

Étape 13 -  Serrage final

Resserrez les écrous en fonction de la hauteur du cercle extérieur, de la taille du filetage des

tirants, en sachant que lors de la tension définitive du tambour, le cercle ainsi que la peau descendront d'un gros centimètre.

Étape 14 – Séchage complet

Laissez la peau sécher jusqu'à son séchage complet. En fonction de la température et de l'humidité, comptez entre une à deux semaines. Ne pas intervenir lors de cette étape sous peine de fragiliser la peau.

Vous pouvez disposer le fût à l'horizontal ou avec une cale afin de que l'air puisse circuler à l'intérieur du fût. Cela permet à la peau de sécher plus rapidement. Préférez également un local aéré pour réaliser le séchage.

Procédez au remplacement des tirants de montage  par les tirants de finition. La peau ne nécessite pas d'être retirée du fut pour le remplacement des tirants. Ne pas les démonter ensemble : réalisez le remplacement des tirants de montage  de façon successive.

Étape 15 – Finitions

A l'aide d'une lame de rasoir, égalisez le rasage du contour de la zone de frappe. Également, passez un coup de papier de verre sur la surface de frappe.

Choisissez un papier de verre avec un grain très fin afin de ne pas abimer inutilement la peau.

Nettoyez la poussière du papier de verre à l'aide d'une éponge légèrement humide et laisser sécher

une trentaine de minutes.

Achevez les finitions en graissant la peau à l'aide d'une crème corporelle hydratante très riche.

Étape 16 – Accordage

accordageMettez PROGRESSIVEMENT votre tambour à la note voulue en serrant les tirants de façon régulière, en prenant tout au plus un demi tour de filet à chaque passage.

Le serrage devra être réalisé toujours dans le même sens en ne prenant jamais plus d'un demi tour de filet sur chaque tirant. Finissez toujours votre tour de tension par le tirant précédent celui par lequel vous avez commencé. De cette manière, la répartition de la tension sur chaque tirant sera égale.

Annexes

Nœud de chaise

noeud

Validation